MES PÉPITES TEXTUELLES

Mes pépites textuelles : s'expanser dans le rien

" S'expanser dans le rien "

Mes pépites textuelles
Mes pépites textuelles

Hello tout le monde !

Je brille de mille feux par mon absence sur les réseaux en ce moment mais croyez-moi, j’équilibre comme il se doit ma balance universelle en créant l’étincelle de ma présence, dans ma vie.

Une expansion à l’horizontale… C’est exactement ce que je crée et ce que je souhaite vous partager et vous
transmettre ces prochains mois, lorsque le timing divin aura mit mes feux aux vert !

Septembre, quel mois fascinant !!! Une fois de plus, je m’observe et semble observer de manière beaucoup plus large, la vie et ses influences énergétiques. Incontrôlables, nous sommes clairement « out of control » comme dirait mon ami Jean-Claude Van Damme (lol).

Je pensais (re)débouler à la rentrée, fleur au fusil et niak de « gnak » (ça va, c’est pour la rime). Puis non. Rien.
Nada.

Pour être parfaitement honnête avec vous, je sens que ma retraite intérieure n’est pas terminée et que de nombreuses choses se peaufinent sur différents plans. Je sens que l’action n’est pas encore de
mise, que toutes mes idées doivent encore mariner avant d’être exprimées. Je remercie d’ailleurs Isabelle Padovani qui, traversant semblerait-il le même timing de « rien extérieur » que moi, est venue corroborer mes ressentis profonds.

Je vis. Je crois bien vivre ma meilleure vie, aussi incertaine et imprévisible soit-elle.

Je n’ai aucune paillettes à vous vendre. Aucune réalisation de ouf. Je ne « performe » pas et grande première, je
n’en suis absolument pas gênée . L’image que j’ai de moi reste intacte.

Je me kiffe.

Je m’offre un putain de break sans une once de culpabilité. Sans jugement aucun. Sans stress et sans « savoir ».

Et vous savez quoi ? J’adore ça ! Oui j’adore vraiment ça car je suis entrain d’intégrer dans ma chair une puissante notion : celle du détachement entre valeur personnelle / Faire & Avoir. Je m’aime tellement dans le « rien ». Je pourrais presque en chialer dis donc !

Je déconstruis des vieux tocs de responsabilité et de performance les uns après les autres. Je quitte mes voiles de « toujours plus » et mes quêtes de perfection. 

Damned, j’vais peut-être me transformer en sœur Marie-Lumière !

J’ai la sensation étrange que ce « rien » est en train de faire naitre mon grand tout. Que mes transformations sont profondes. Franck Lopvet dirait surement « le rien, le tout, ce sont les deux faces d’une même pièce ». 

À cela j’ajouterais « Bah oui, accueille ton rien et tu goûteras ton tout coco. » (et on poufferait de rire en s’envoyant une quille de rosé)

Je savoure toutes mes nouvelles idées qui n’ont pas encore pris forme dans la matière. Je savoure mon couple parfaitement imparfait. Je savoure mon petit Paul d’amour qui est tellement mignon. Je savoure tout ce
temps dont je dispose. La plage, mes parents, mes amis. Je savoure l’intimité que je partage avec chacune de mes facettes. Je savoure le fait de vous écrire, là, présentement, en déballant tout mon folklore .

Je vis une expansion horizontale. De celle qui fait que je me sens présente dans mes différentes sphères . De celle qui fait que je suis.

On parle beaucoup de ce nouveau monde qui est en train de se mettre en place. Nous sommes ce nouveau monde et il est parfaitement normal que vous aussi, vous traversiez de nouvelles dimensions de vous même, de nouveaux fonctionnements, de nouvelles versions.

Septembre est fascinant de « rien », Octobre sera acteur de Tout !

Keep in touch ! 

Marinette

Bulles page accueil marina
Mes pépites textuelles
Marina Bougaïeff

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter Marina Bougaïeff

Gardez la pêche avec ma newsletter décapsulante !

Si vous cherchez des goods vibes entre pépites, ça se passe sur ce groupe :