MES PÉPITES TEXTUELLES

Mes pépites textuelles : bien vivre sa spiritualité

" Bien vivre sa spiritualité au contact des autres "

Mes pépites textuelles
Mes pépites textuelles

Hello tout le monde,

Je me lève le cœur en joie et l’esprit plein. Une idée de partage qui trotte en tête depuis quelques jours déjà. C’est marrant, je ne saurais dire pourquoi alors je suppose que mon monologue éclairera certains d’entre vous  Il y a quelques temps, on m’a posé une question : Comment incarner sa spiritualité dans la matière sans passer pour un bisounours ?

Je suis à l’heure actuelle profondément à l’aise avec ma spiritualité et ce, même au contact des gens qui m’entourent. Je n’ai jamais eu le retour ou le ressenti de passer pour une bisounours. Enfin, peut-être il y a 10 ans, mais ça me parait fort loin.  Surement les gros mots que je clairseme depuis, qui font illusion.

Blague à part…

J’ai vu cette question comme une Disco Ball qui descendait du ciel = Ça m’a fait sourire et ça m’a ambiancé ! 

Il est vrai que cette histoire de Bisounours revient souvent. Nous aurions également pu dire « illuminé » ou « perché ». Pour ma part j’aime particulièrement les expressions « cul bénis » ou « ravis de la crèche ». Mon côté provoc’ surement.

Pour répondre à cette question, il est déjà intéressant de s’en poser une … Qu’est-ce que j’entends par spiritualité ?

Si c’est voir des licornes et des dragons en méditation et parler avec Jésus…Ouais les gars, vous aurez l’air parfaitement perchés, faut juste l’accepter.

Pour ma part (et même si elle a son lot d’expérience totalement fun et improbable) la spiritualité est surtout un ensemble de grands concepts bien-être et bien-vivre : lâcher-prise, écoute intérieure, pouvoir créateur, connexion à son ressenti (ou ses guides), le fait de s’en remettre à plus grand que soi, prendre du recul sur les situations, le « tout est résonance », les concepts énergétiques…etc.

L’idée, en étant ici sur terre, c’est de les adapter à la matière et donc…je vous le mets dans le mille, de kiffer sa vie !

Ceci étant dit, ce qui fait la compréhension d’un concept par le plus grand nombre, est le choix des mots que l’on va utiliser pour le transmettre. Comment l’expliquer ? Comment le rendre accessible ?

Tout le monde a envie de vivre heureux, léger et en harmonie avec ses besoins. Mais si j’utilise les mots « univers », « karma », « ange », « amour inconditionnel », « namasté », que je me mets à parler en mode « les guides m’ont dit que…blablabla », ou « lâche prise et laisse l’univers te guider »…..ÉVIDEMMENT que je vais passer pour un bisounours, et peu crédible qui plus est. Faut y aller molo les amis, comme le sel que l’on met dans un plat !

J’ai toujours dit et pensé que les bons enseignants étaient ceux qui pouvaient expliquer des notions complexes à des enfants de 6 ans. Vivez votre spiritualité comme un enfant de 6 ans !

À l’heure actuelle, vous avez peut-être pigé des notions fondamentales pour votre bien-être et ces notions ont très certainement été amenées avec leur vocabulaire spirituel. Intégrer parfaitement ces notions, c’est selon moi être capable de changer de vocabulaire pour s’adapter au step « Matière » et de s’adapter à la personne qui est en face de vous.

Il y a une grande différence entre dire à quelqu’un qui stresse : « lâche prise et demande aux anges de t’aider » = oui oui, même si c’est vrai ça fait un peu perché les amis…. et « ok, tu sais quoi ? La solution existe forcément, c’est juste que tu ne la vois pas encore , pars du principe qu’elle va tomber et allons manger une crêpe en bord de mer en attendant. » = je propose une adaptation concrète du lâcher prise mais sans l’évoquer. Logiquement, ça passe mieux !

Depuis plusieurs semaines, j’observe mon amoureux, Maxime. Point d’étiquette spirituelle à l’horizon. Nous pourrions même dire que les anges…Il s’en bat l’œuf. Enfin, ça ne lui parle pas. Il a ses mots.

Toutefois, je le trouve extraordinaire dans sa mise en application si naturelle des grands principes spirituels : il regarde toujours le positif dans une situation ou chez les gens. Lorsqu’il se sent à saturation, il fait une activité pour lâcher prise. Il a la conviction de toujours avoir réponse à ses questions…Et c’est le cas ! Il se projette dans ses envies, a conscience de ses limites et de ses zones d’ombres. Il est dans l’acceptation car il n’en fait jamais un plat… Bref, il n’a du Bisounours que la douceur et je le trouve même parfois, plus spirituel que moi.

Mes chères pépites : si vous avez la sensation d’être en décalage avec les gens qui vous entourent, que vous vous sentez jugés dans votre spiritualité ou en dehors du « groupe »… Regardez devant votre porte. Quel vocabulaire utilisez-vous ? Incarnez-vous pleinement ce que vous dites ? Le rendez-vous concret et accessible ?

Je vous laisse méditer là dessus.

Love de moi qui vais prendre un café…assurément spirituel.

Excellente journée à tous ! 

Marinette

Bulles page accueil marina
Mes pépites textuelles
Marina Bougaïeff

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter Marina Bougaïeff

Gardez la pêche avec ma newsletter décapsulante !

Si vous cherchez des goods vibes entre pépites, ça se passe sur ce groupe :